ACHETEZ VOS BILLETS EN LIGNE:

Avec The Gaslamp Killer (Brainfeeder) vs. Hudson Mohawke (Warp)
warm up / close up : Rekick (Musique Large)

En cette veille de jour férié, La Rafinerie et Free Your Funk ont décidé de fusionner le temps d’une nuit (et même de deux) leurs deux soirées. Il faut dire que chacun avait envie de faire jouer l’artiste que l’autre avait dans ses bagages, deux artistes qui symbolisent assez bien ce qu’on aime : un mélange détonnent de tous les styles musicaux du hip hop au dubstep, de l’électro au rock psyché.

Le premier de ces deux invités avait joué lors d’une Free Your Funk en Juillet 2010.
Il aurait certainement pu faire une carrière de guitar hero à en juger par son talent lorsqu’il secoue frénétiquement sa coupe hirsute  ou se lance dans un solo passionné. Ayant sorti deux EP sur Brainfeeder, le label de son compère Flying Lotus, The Gaslamp Killer (GLK pour faire simple) s’est en effet d’abord fait connaître par ses djs sets survoltés juxtaposant et même fracassant tous les styles (hip-hop, lo-fi, psychédélisme, electro, rock progressif, dubstep, musique orientale, funk, ..), devenant l’une des figures incontournable des soirées Low End Theory à Los Angeles. Il s’est enfin révélé comme l’un des producteurs à suivre : il est notamment l’auteur du dernier album « A sufi and a killer » de Gonjasufi.

Jeune producteur écossais, Hudson Mohawke, déjà invité à la Wide Style #6 en Septembre dernier, est l’autre attraction de la soirée. Il aura en fait fallu une poignée de maxis et de mixtapes pour faire du jeune prodige de 23 ans, HUD’MO (pour les intimes) le nouveau fer de lance du label Warp sur lequel il sort l’album événement “Butter”, qui le fait définitivement basculé dans la cour des grands. Fort de ses collaborations avec Mike Slott (avec lequel il forme le duo hip hop Heralds Of Change), Dam Funk ou Fly Lo, Hudson Mohawke est définitivement la révélation électro de l’année 2009 avec un son très caractéristique à mi chemin entre le dubstep, le hip hop et l’electro.

Autour d’eux, un habitués de nos soirées respectives, boss d’un label  parisien à suivre de près : Rekick de Musique Large.