Chargement Évènements

« Tous les Évènements

16E FESTIVAL BOBINES SOCIALES

16 février à 11:00

namethumb_w600px_img_event_2bac6759-63e0-468e-9070-7855d8b2888c-1

La 16e édition du Festival Bobines Sociales fait escale à la Bellevilloise samedi 16 et dimanche 17 février 2019.

Aujourd’hui le fond de l’air est jaune, et ça tourne, et ça lutte, et ça rêve et ça découvre, comment l’on rêve, aujourd’hui comme hier, sous un certain système. Fermons les yeux. Ouvrons-les. C’est ça… « rêver sous le capitalisme »… Aujourd’hui, le fond de l’air est rouge, jaune, noir, vert, avec des films venus de Palestine, d’Italie, du Congo, le fond de l’air est complexe, inventif, comme ces jeunes de Bondy. Le fond de l’air est colère, colère et humanité, fait d’hommes et de femmes qui en dépit des frontières vives et de certaines lois marchent aux côtés de ceux qui fuient et que l’on repousse. Aujourd’hui le fond de l’air est poing en l’air, dur dehors et doux dedans, et ça donne envie d’y croire encore, un peu, beaucoup, passionnément, aussi fort que Jean Genêt quand il défendait Angela Davis; c’est vrai le film a été censuré et alors ! N’est-ce pas pour ça qu’un festival engagé existe ?

PROGRAMME DU DIMANCHE 11 FÉVRIER // 11H À 23H30

1DJAMILIA [84′]
Aminatou Echard – 529 Dragons Production – France – 2018
Djamilia, personnage principal du roman de Tchinghiz AÏtmatov, jeune fille en rupture avec les règles de la société kirghize. À la rencontre de femmes qui, évoquant Djamilia, libèrent une parole intime, nous parlent de leurs désirs, d’entraves et de liberté.

 


.
.

Rencontre-débat 

—–

13H30 // PAROLES OUVERTES A LA FOLIE

3REGARD SUR LA FOLIE [53′]
Mario Ruspoli – Argos Films – France – 1962
« En 1960, Mario Ruspoli invite par d’admirables images à faire pour la première fois l’expérience de la maladie mentale et à comprendre à la fois que les hommes ne sont pas des fous, mais que tous les fous sont des hommes. » Jean-Paul Sartre.

 

.

2MIN TANAKA À LA BORDE [24′]
Joséphine Guattari et François Pain – Auto production – RTBF – Belgique – 2016
Les réalisateurs filment une performance du danseur japonais Butô, Tanaka Min invité par le psychanalyste Félix Guattari devant un parterre de pensionnaires et de membres du personnel soignant de la clinique de La Borde. “Ensemble nous incarnons un seul corps qui n’appartient à personne, le corps de la terre” Min Tanaka. Depuis son « laboratoire de météorologie du corps », Tanaka Min, à la fois humain et animal, minéral et végétal, enfant et vieillard, fou et mendiant, offre, par sa danse chaosmique, une expérience unique qui touche au plus près l’inconscient collectif et les forces secrètes de l’univers. Cette performance est suivie d’une discussion d’une grande intensité avec les pensionnaires et Min Tanaka.

.

Rencontre-débat 

—–

15H30 // LE FOND DE L’AIR EST JAUNE

4D’UN CHÂTEAU L’AUTRE [40′]
Emmanuel Marre –  Michigan Films – Belgique, France – 2018
Printemps 2017, dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle française. Pierre, 25 ans, étudiant boursier dans une grand école parisienne loge chez Francine, 75 ans, clouée par le handicap dans un fauteuil roulant. Ils assistent, perplexes et désorientés, à la kermesse électorale qui se joue au dehors. Ils sont de bords politiques et de conditions sociales opposées, mais ils se livrent l’un à l’autre. En attendant le verdict des urnes, Pierre essaie de s’occuper du corps de Francine, et Francine essaie de soigner le ressentiment sourd de Pierre.
.

5UNE FRACTURE FRANÇAISE (ET SI JE NE SUIS PAS CHARLIE…)[86′]
Julien Dubois – Zadig Productions – France – 2016
Le 11 Janvier 2015, des millions de français défilent dans les rues contre la violence et au nom de la liberté d’expression. Les cortèges sont sociologiquement homogènes: blancs, urbains, éduqués. Cette mobilisation révèle donc aussi le trouble et les différends qui fracturent la société française. Ceux qui n’étaient pas au rendez-vous de cette «marche républicaine» s’excluent-ils pour autant de la République ? N’est-ce pas plutôt la République qui les a exclus depuis longtemps ? La violence aveugle de ces attentats a-t-elle une explication ? S’agit-il d’un ennemi intérieur, issu d’une communauté réfractaire aux valeurs républicaines? Du symptôme d’une crise profonde, économique et politique que traverse notre société ? Des journalistes du Bondy Blog, média en ligne qui observe, décrit et analyse la situation des quartiers populaires de banlieue depuis les émeutes de 2005, abordent ces questions depuis la « France qui n’est pas Charlie ». Ils questionnent les mécanismes de la radicalisation et de la violence et interrogent la réponse de l’État à ces meurtres.
.

Rencontre-débat 

—–

18H30 // AU BOUT DE LA NUIT

6TERRAIN VAGUE [14′]
Latifa Saïd – Saudade Productions – France – 2014
Banlieue éloignée d’une grande ville. Omar, un ouvrier maghrébin, est mal à l’aise avec les femmes qui le fascinent et l’effraient à la fois. Lorsqu’il rencontre Rita, une prostituée, il tente de dépasser ses complexes en découvrant sa sexualité.

 

.

7LA BOCCA DEL LUPPO [76′]
Pietro Marcello – Indigo Film – France, Italie – 2009
Dans les dédales des quartiers insalubres de Gênes se mêle une fiction, celle d’Enzo, gangster sicilien, et de Marie qui se sont aimés en prison. Le cinéaste transfigure leur amour, en croisant le documentaire et le roman-photo, le polar et le mélodrame.

 

.

Rencontre-débat 

—–

21H // L’ENTRE-DEUX

LA TRAVERSÉE [72′]
Élisabeth Leuvrey – Alice Films – Artline Films – France – 2006
Chaque été, au cœur du va-et-vient entre France et Algérie, dans cette parenthèse du voyage en mer, depuis le huis clos singulier du bateau, des femmes et des hommes bringuebalés nous disent autrement l’immigration.

Tarifs : 1 séance : 5€ / Pass 1 jour : 10€ / Pass weekend : 16€

 

Détails

Date :
16 février
Heure :
à 11:00à 23:00
Catégories d’Évènement:
, , ,
Site Web :
http://www.bobines-sociales.org/?fbclid=IwAR275kVnaX1haOB8kuF0HVMg_EVZa2p-ccMhzodn9_SmHLVjLY6bLp2_d-A