Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

17e FESTIVAL BOBINES SOCIALES

Date
02/02/2020 de 11:00 à 21:00
Espace(s)
Le Loft
Catégorie
Projections Rencontres

Le Festival Bobines Sociales s’arrête à la Bellevilloise pour une 17e édition samedi 1er et dimanche 2 février 2020.

Silence, on filme !
Regarder, tourner le dos, affronter, s’affranchir, à bras le corps, ouvrir l’œil,
regarder de plus près, voir le clair obscur. Tous debout, le jour et la nuit, attentifs, poings levés enchanter les lendemains.
Des jeunesses parlantes, des mots et des images à décrire les bruits du monde. Des bruits en tous genres, qui cognent, qui claquent et d’autres qui rassurent Un festival pour en parler !
Des films, des rencontres, des échanges et pas seulement…

Cette année dans l’atelier de pratique cinématographique, on filmera même avec ses doigts pour aiguiser la vue.

PROGRAMME SAMEDI 1ER FÉVRIER :

11h30 → Contretemps

L’ORDRE [40′]
M. Aguettant, M. Born, J.-D. Pollet – Laboratoires Sandoz – France – 1974
De 1904 à 1957, sur l’île de Spinalonga, le gouvernement grec a parqué les lépreux – pour
éviter la contagion, disait-il. Là, rien à faire, rien d’autre que d’attendre d’y mourir. Ils forment
alors une société à part, avec ses propres règles.

POUR MÉMOIRE : LA FORGE [62′]
Jean-Daniel Pollet, Maurice Born – Ilios Films – France – 1978
Une forge dans le Perche. Elle s’apprête à fermer. Pollet s’attache à ces gestes bientôt perdus,
à ces hommes qui les répètent avec précision, amour, et désespoir. Poème sur la maîtrise du
feu, la fin d’un monde ouvrier. Un métier sur le point de disparaître.
Rencontre & débat avec les auteur-e-s et les invité-e-s 

14h30 → L’avenir en friche

CE N’EST QU’APRÈS [30′]
Vincent Pouplard – Deuxième Ligne Films – France – 2019
lls sont Allia, Hamza, Killian et Maélis, 20 ans à peine, robustes, fragiles et habiles.
Ils passent du temps à nommer ce qu’ils sont, creux et pleins, Vox Clamantis in Deserto,
et nous tendons l’oreille. Le film est leur empreinte.

NOS DÉFAITES [88′]
Jean-Gabriel Périot – Météore Films – France – 2019
Dans « Nos défaites », Jean-Gabriel Périot interroge l’écart entre le jeu saisissant des lycéens
interprétant les personnages de films engagés réalisés dans les années 1960 et leur
ignorance des mots et des courants de pensée emblématiques de cette époque.
Rencontre & débat avec les auteur-e-s et les invité-e-s

17h15 → Singulières pluriel

L’UN VERS L’AUTRE [56′]
Stéphane Mercurio – AndanaFilms – France – 2019
Dans le cadre d’une aventure collective menée par le metteur en scène Didier Ruiz, ce film
raconte le surgissement de paroles intimes et délicates de personnes trans. Les questions
de genres, de normes, d’archétypes bousculent nos certitudes.

RE-NAISSANCES [82′]
Santi Zegarra – Auto-production – France – 2018
Giovanna, femme transgenre d’origine colombienne, Roman, homme transgenre russe, Cate,
mère de famille lesbienne ougandaise, Yi Chen, jeune homme gay chinois… ont pu trouver
refuge an France et peuvent enfin vivre librement leur sexualité et leur identité sexuelle.
Rencontre & débat avec les auteur-e-s et les invité-e-s

20h30 → Ras le viol

HUIT MARS 1975 [15′]
A.-M. Faure-Fraisse, I. Fraisse, S. Guérin, C. Lahourcade – Coll. VIDEA – France – 1975
1975, année internationale de « la femme ». À Paris, la manifestation du MLF, mouvement de
libération des femmes, dénonce l’hypocrisie de la société occidentale, patriarcale, capitaliste,
qui tente de domestiquer les luttes féministes et de récupérer leurs actions.

LE VIOL EXISTE-T-IL ? [26′]
Documentaire – France – 1976
En 1976, une victime témoigne de son parcours judiciaire suite à un viol; les points de vue
d’une avocate de la Ligue du droit des femmes et du président de la Cour d’assises de Paris
s’affrontent : le viol est-il un crime ou un délit ?

MAUVAISES FILLES [3′]
Laetitia Ohnona – Autoproduction – France – 2016
Quand il s’agit de viol, il n’y a que des victimes… et une justice inefficiente.
Rencontre & débat avec les auteur-e-s et les invité-e-s

PROGRAMME DIMANCHE 2 FÉVRIER :

11h00 → Le cadre au corps

ATELIER DE PRATIQUE CINÉMATOGRAPHIQUE [120′]
Mené par Jean-Louis Le Tacon, élève de Jean Rouch, intervenant à Paris
Nanterre Université en master de « Cinéma anthropologique et documentaire ».
Cet atelier vise à sensibiliser aux techniques corporelles du tournage en vidéographie
légère (téléphone, caméra, etc.). Une approche des postures et des déplacements,
un affutage du regard, liés au cadre et à la mise en scène du documentaire.
« En fait, je filme en continue et en mouvement perpétuel avec mes doigts en formant
un cadre parfois en 4/3 et souvent en 16/9ème. L’outil principal de cette performance
joyeuse est mon propre corps, alerte, désinvolte. Corps voletant, rampant, dégringolant,
marchant à la Tati, à la Charlot, à la Marceau, à la Jean Rouch. Je viens de citer mon
sourcier/sorcier, celui qui m’a initié à cette TECHNIQUE CORPORELLE DE TOURNAGE
À LA MAIN POUR ANTHROPOLOGUE CINÉASTE… »

14h00 → Silence, on cogne !

BLACK BLOCK [67′]
Carlo Augusto Bachschmidt – Fandango – Italie – 2011
2001 à Gênes lors du contre-sommet du G8. Ce film raconte la nuit de violence qui
s’est déroulée dans l’école Diaz où des dizaines de manifestants ont été « massacrés »,
humiliés… Dix ans plus tard, huit d’entre eux témoignent.

CINE TRACTS [4′]
Les brigades d’actions cinématographiques, BAC – France – 2019
Appel à formation des BAC : « Nous, travailleur-euse-s de l’image, que nous soyons
professionnel-le-s, étudiant-e-s ou amateur-e-s, revendiquons l’impérieuse nécessité
d’utiliser le cinéma comme une arme et une pratique au service de la lutte. »

CASSEURS OU COMBATTANTS DE LA LIBERTÉ – QG [7′]
Montage signé AdcaZz pour la web-télé Quartier général – 25/11/2019
Le journalisme français à géométrie variable…
Rencontre & débat avec les auteur-e-s et les invité-e-s

16h30 → Congo : vote et répression

KINSHASA MAKAMBO [70′]
Dieudo Hamadi – AndanaFilms – France, Congo, Suisse, All., Norv., Quat. – 2018
Janvier 2015 : malgré l’interdiction de la Constitution, le Président Kabila brigue un
troisème mandat. La rue s’embrase, la répression fait des dizaines de morts. De jeunes
activistes se battent pour la tenue d’élections libres.

RADIO CONGO [53′]
Philippe Ayme – Dryades Films – France – 2019
Au cœur de la République Démocratique du Congo, à Idiofa, un village isolé à deux
jours de route de Kinshasa; la radio communautaire Nsemo lutte pour couvrir les débats
à l’aube d’une élection nationale historique.
Rencontre & débat avec les auteur-e-s et les invité-e-s

19h30 → Film de clôture

SELFIE [77′]
Agostino Ferrente – Magneto Presse, CDV, ARTE, Rai – France, Italie – 2019
Alessandro et son meilleur ami Pietro, équipés d’un iPhone, filment leur vie à Traiano,
un quartier de Naples contrôlé par la mafia locale et connu pour ses trafics de drogue.
Les deux jeunes racontent leur amitié et aussi l’histoire de leur ami Davide, qui a été
tué par un carabinier. Davide avait seize ans, leur âge aujourd’hui.

Les Bobines Sociales ont tout prévu !
Boissons et restauration sur place à la Bellevilloise, à prix Bobines…
Avec la participation de Fréquence Paris Plurielle [106.3]

Tarifs :
Pass 1 séance : 5€
Pass jour : 10€
Pass weekend : 15€