Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

CAFÉ-CONCERT : WLADIMIR BELTRAN + INVITES

Date
19/09/2019 de 20:00 à 22:00
Catégorie
Concert

Wladimir Beltran en concert à la Bellevilloise jeudi 19 septembre 2019.

Wladimir Beltran
Musicien (guitariste, chanteur) et comédien d’origine chilienne installé à Paris depuis la fin des années ‘70. Il interprète des thèmes traditionnels du Cône Sud de l’Amérique latine. Jeune, il commence à étudier la guitare classique avec le Maestro Luis Barría, directeur de l’Orchestre philarmonique à Temuco (Chili) et le chant au sein du Chœur Sainte Cécile. Il fait partie d’un groupe de jeunes chercheurs des musiques traditionnelles chiliennes et poursuit ses recherches en entrant à l’Université de Concepción, toujours dans le Sud du Chili. Au début des années ‘70, il part pour Buenos Aires (Argentine), la patrie du tango, où il reçoit l’influence « ríoplatense » qui modifie son style musical. En arrivant à Paris, il fait partie des groupes de musiques folkloriques et joue dans des café-concerts latino-américaines de Paris, notamment à la Crypte de l’Église Saint-Eustache

Juan Carlos Carrasco « h »
On doit ce pianiste-compositeur, une des meilleurs formations de tango nées à Paris : Le Carrasco «h» Quartet née à l’origine d’un trio formé auparavant aux légendaires «Trottoirs de Buenos Aires», quand Antoine Vitez et Bernard Cavanna font commande à Carrasco d’un arrangement en forme tango, pour une pièce jouée au Théâtre Chaillot. Le quartet s’établit définitivement en 1984 et garde l’ambition de sa genèse : faire du tango traditionnel autour d’un sentiment actuel, utiliser en toute liberté les ressources modernes de la composition, en restant fidèle aux racines profondes de la musique de Buenos aires. Le CD du quartet s’appelle « A don Astor » en hommage à Piazzolla, à qui Carrasco dédie deux compositions : « A don Astor » et « Elegía ». Chaque tango de Carrasco a un accent unique, qu’il joue ses propres compositions ou celles d’autres artistes. ce musicien de formation classique nous fait percevoir des échos d’un Bela Bartok, si cher à Piazzolla, le maître de l’avant-garde argentine

Tomás Carnelli
Né à Junín, dans la province de Buenos Aires en 1981, termine sa formation académique au conservatoire de musique Manuel de Falla et obtient son diplôme de professeur de tango et de folklore. Il a travaillé comme guitariste de session de différents genres musicaux en Argentine, en Espagne, au Paraguay, au Pérou et en Uruguay. En mars 2018, il a donné des concerts en tant que soliste au Japon et en Indonésie, où il a présenté ses propres arrangements de tango et de musique folklorique argentine. Il a été convoqué par Juan Falú au « XXIVe festival de guitare du monde », clôturant le concert du site de Concordia, en octobre 2018. Il est actuellement producteur musical, guitariste, compositeur et arrangeur.

Accès libre / 2€ s’ajoutent à l’addition si vous dînez
.