Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

CAFE-CONCERT : WOODS TRINIDAD LEGEND

Date
09/10/2021 de 18:30 à 22:00
Espace(s)
La Halle aux Oliviers
Prix
Gratuit
Catégorie
Concert

Woods Trinidad Legend en concert à La Bellevilloise samedi 9 octobre 2021.

À propos de Wilfred Trevor Woodley
Considéré comme un virtuose du piano, Wilfred Trevor Woodley alias Woods quitte Trinidad and Tobago dans les années 50 et rejoint l’Europe où il aurait notamment joué sur des bases militaires en Allemagne. Lors de la décennie suivante, il épouse Juliet Duncombe, membre de la famille royale britannique. Au-delà de cette union, Woods côtoie certaines figures de Notting Hill, le quartier antillais de Londres. Le pianiste revient ensuite à Trinidad où il rencontre alors le joueur de pan et contrebassiste Earl Rodney. Musicien visionnaire, il agrège un jeu savant, fruit de ses multiples pérégrinations musicales. À la fin du siècle dernier, le destin s’acharne sur Woods. Il a les deux jambes broyées par un camion, lors d’une tentative de coup d’État à Port of spain, la capitale de Trinidad. Il refait pourtant sa vie en Israël, où il restera durant dix ans. Et où il créera des centaines de morceaux avec son groupe : Kalja. En 2008,

À propos de Woods Trinidad Legend
Lancé en 2012, Woods Trinidad Legend est révélateur d’un jazz caribéen en plein essor. Cousin des productions cubaines du genre (Omar Sosa, Roberto Fonseca…) et de lignées martiniquaises ou guadeloupéennes créatives (Mario Canonge, Jacques Schwarz-Bart…), ce projet musical inédit valorise le patrimoine de Trinidad and Tobago via une relecture unique de l’œuvre de Wilfred Trevor Woodley alias Woods. Composé du guitariste Yogev Ben Yosef, du bassiste Norluc Lovius, du saxophoniste et flûtiste Olivier Giommi, du saxophoniste Benjamin Aubry et du percussionniste Calvin Yug, ce quintet sublime le berceau du calypso grâce à une salve d’accords sophistiqués. Des titres accrocheurs comme « Lone Pilgrim » ou « Pay The Devil » rivalisent d’audace avec des plages plus rêveuses comme « Stickman » ou « Laying Down ». Étape

cruciale, Woods Trinidad Legend prolonge, depuis peu, l’expérience en studio avec l’enregistrement d’un premier album autoproduit sur lequel est invité Jason Baptiste, pointure musicale de Trinidad et joueur de steel drum. Longtemps concentré sur les scènes américaines et européennes, le jazz impose ici un creuset culturel cohérent, où les réminiscences orientales imprègnent les accords chamarrés propres à la culture créole.

Le compositeur antillais retrouve son archipel natal où il décédera à 76 ans. Il lègue une production foisonnante, mais uniquement sur partitions. Un héritage aujourd’hui adapté par le Woods Trinidad Legend…

18h30 : Ouverture des portes
20h : Concert

La réservation est vivement conseillée.
Réservez ici : http://labellevilloise.com/manger-boire et reservation@labellevilloise.com

Découvrez la carte : https://bit.ly/3oJREzx

2€ s’ajoutent à l’addition si vous dînez pendant le concert

L’accès à La Halle aux Oliviers se fait sur pass sanitaire

.